Tendance : zoom sur le cloud chasing où l’art de chasser les nuages…

Publié le : 01 février 20214 mins de lecture

Le Cloud chasing, c’est quoi exactement ? En générale, c’est juste l’art de réussir à créer le plus gros nuage de vapeur en combinant les vapoteuses modifiées des cigarettes électroniques avec des techniques d’inhalation spéciales. C’est ce qu’on appelle le power vaping. Après sont nés les vapes ou cloud tricks où l’on se sert de ses mains pour réaliser des figures avec de la vapeur.

L’émergence d’une nouvelle forme d’art

Une discipline à la fois insolite et populaire, le cloud chasing ou l’art de chasser les nuages est aujourd’hui un phénomène de mode qui intéresse généralement les fumeurs. Si au début, c’était juste une distraction pour les utilisateurs de cigarettes électroniques, maintenant, il est devenu une véritable discipline sportive. Tout a commencé, avec la vidéo publiée par un vapoteur philippin, à la recherche de sensations fortes et très vite attiré beaucoup de personnes utilisant des cigarettes électroniques. Ils ont voulu partager leur goût pour les appareils extrêmement modifiés et les figures impressionnantes réalisées avec des cigarettes électroniques. Cette vague de fanatisme a engendré la création de divers événements comme des battles de figures, des tournois et compétitions internationales, et même des expositions autour du cloud chasing. Comment faire pour pratiquer cette nouvelle forme d’art ? Voici quelques notions pour vous aider si vous voulez entrer dans le vaposphere.

Quels matériels utilisent les professionnelles ?

Il y a d’abord, ce qu’on appelle « e-liquide », une solution utilisée dans les cigarettes électroniques qui produit de la vapeur lorsqu’elle est chauffée. Elle est composée généralement de Glycérine Végétale (VG), Propylène Glycol (PG), d’alcool, d’eau, d’arômes alimentaires naturels ou artificiels et de nicotine. Le rôle de la VG est de densifier le liquide tandis que la PG permet de la fluidifier. Donc, pour obtenir une vapeur assez dense, on augmente considérablement le volume de VG dans le e-liquid. Ensuite, pour cette composition spéciale, on utilise généralement des drippers. C’est un type d’atomiseur sans réservoir pour stocker les e-liquides, mais qui permet de vaporiser une grande quantité de liquide en une seule fois. Elle doit être accompagnée d’un mod suffisamment puissant pour alimenter les résistances du dripper.

Quelles techniques adoptent les professionnelles ?

Nous venons de voir le côté bricolage et personnalisation du cloud chasing, la fameuse discipline des utilisateurs de cigarettes électroniques. Mais ce qui vous a sans doute intrigué dans cette pratique, c’est sûrement l’aspect esthétique et spectaculaire des figures. Pour le côté technique, il faut de l’imagination et de la créativité pour obtenir des figures spectaculaires en expulsant la vapeur. Il existe des tricks assez populaires chez les vapoteurs professionnels comme le « Pushing the O », le dragon, la méduse ou encore la tornade. C’est seulement à force d’exercices et d’entraînement que vous réussirez à les maîtriser.

 

Plan du site