Comment reconnaitre une e-cigarette défectueuse ?

Publié le : 18 février 20225 mins de lecture

Pour ne plus fumer, de plus en plus de fumeurs se tournent vers la cigarette électronique. Ayant vu le jour au début des années 2000, c’est un des meilleures méthodes pour ne plus être dépendant du tabac classique. Seulement, il peut arriver que celle-ci rencontre des problèmes au cours de son utilisation. Mais quelles sont les pannes les plus courantes d’une cigarette électronique ? Comment les identifier ?

Vérifier si la batterie clignote  

Pour un individu qui fume tout le temps, il peut être difficile d’arrêter du jour au lendemain. Voilà pourquoi beaucoup se dirigent vers la cigarette électronique. Grâce à ce dispositif, de milliers de personnes dans le monde ont vu leur quotidien changé. En général, une e-cigarette imite les mêmes sensations qu’un tabac classique. Ayant une forme cylindrique, plus ou moins longue, elle est composée d’un clearomiseur qui assure la vaporisation, d’une batterie qui procure l’énergie, d’une résistance qui permet l’évaporation du liquide et d’un embout. Mais que se passe-t-il si la batterie n’arrête pas de clignoter ou si elle ne fonctionne pas tout simplement ? Dans ce genre de cas, cela peut vouloir dire que la cigarette électronique a été trop employé en un minimum de temps.

Il faut savoir qu’une e-cig est généralement programmée pour couper si la fréquence d’aspiration dépasse les 10 secondes. Si cela se produit, le mieux serait alors de patienter quelques secondes avant de réutiliser de nouveau sa vaporette. Bref, pour plus d’informations ou pour connaître les 12 principaux problèmes avec une cigarette électronique, il ne faut pas hésiter à faire des recherches sur Internet.

Voir si l’e-cigarette a un goût de brûlé

Quand on vapote, il peut arriver que l’on ressente un petit goût de brûlé désagréable. Mais pour quelle raison ? D’une manière générale, le principe d’une e-cigarette est de chauffer la résistance en contact avec du e-liquide. Ainsi, quand on appuie sur le bouton de sa cigarette, la batterie fournie l’énergie nécessaire pour chauffer le liquide et la résistance. Leur contact va engendrer une évaporation.

La résistance de l’e-cigarette est embobinée dans du coton afin d’éviter des éventuelles fuites. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la résistance n’est jamais mise en contact avec le liquide étant donné qu’il peut y avoir de nombreuses fuites. Ceci dit, lorsqu’elle chauffe, la résistance ne chauffe pas directement le e-liquide. C’est plutôt le coton qui est imbibé.

Ceci étant, en plaçant du e-liquide dans son réservoir, celui-ci va entrer en contact avec le coton de sa résistance. Le coton va de ce fait absorber le liquide petit à petit. Par contre, pour que cela fonctionne, il est important que le coton soit parfaitement trempé. Le fait est que si le coton reste sec, cela va engendrer un goût de cramé. Si cela se produit.

La solution principale consiste à verser quelques gouttes de liquide pour cigarette directement sur la résistance.

Qu’en est-il des fuites de e-liquide ?

Parmi les 12 problèmes avec les cigarettes électroniques les plus rencontrés, il y a ce qu’on appelle « les fuites de réservoir ». Pour s’en assurer, il faut être certain si le réservoir est-il bien monté. Pour le savoir, la meilleure astuce, c’est de le tourner d’un demi-tour jusqu’à ce qu’on entende un clic. Par la suite, il ne reste plus qu’à fixer le réservoir dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce qui l’empêche d’être introduit de manière incorrecte.

Outre cela, il est également recommandé de vérifier les anneaux ou les joints toriques contenus dans le réservoir afin de prévenir les fuites. Si ce cas se produit, il faut vérifier si cet élément s’est cassé ou déplacé. Si le souci persiste, il peut être prudent de changer complètement de réservoir.

Plan du site