A qui s’adresse le vapotage ?

Publié le : 01 février 20214 mins de lecture

Depuis quelques années, la cigarette électronique a eu le vent en poupe et a même réussi à précéder la cigarette traditionnelle. Mais malgré le fait qu’elle soit plus écologique, plus économique et surtout moins toxique que la cigarette conventionnelle, elle ne s’adresse pas à tout le monde. Le vapotage est réservé à des profils bien déterminés. Quel est le profil des vapoteurs ?

L’e-cigarette : un dispositif exclusivement destiné aux adultes

Selon le lexique de la vape, l’e-cigarette est un appareil électronique qui tend à imiter la cigarette combustible tant au niveau gestuel que sensationnel. Et même si elle est moins nocive que la véritable cigarette, elle peut contenir des substances addictives. De ce fait, au même titre que le tabagisme, le vapotage est strictement interdit aux mineurs. La condition sine qua non pour pouvoir utiliser les cigarettes électroniques c’est donc la majorité. En France, des mesures rigoureuses ont été prises pour prévenir l’exposition des mineurs à la vape. Ainsi, toutes pratiques marketing à vocation incitative à destination des jeunes sur ce dispositif sont actuellement censurées. Aucune publicité sur les produits de vapotage n’est alors autorisée hors vape shops. D’ailleurs, la présentation d’une carte d’identité est impérative dans ces points de vente spécialisés.

Les cigarettes électroniques : pour les personnes en cours de sevrage tabagique

La vocation première de l’e-cigarette est d’aider les fumeurs à sevrer totalement ou partiellement du tabac. Le profil des vapoteurs par excellence est donc les anciens fumeurs. Certains tabacologues prescrivent même le vapotage aux patients désireux d’arrêter de fumer, car son efficacité est prouvée tant scientifiquement que mathématiquement. En plus d’être un substitut nicotinique efficace et moins dangereux pour la santé, la cigarette électronique est en outre la meilleure alternative contre la dépendance comportementale. En fait, la plupart du temps, le tabagisme n’est pas dû à la dépendance à la nicotine, mais plutôt à la gestuelle et à la sensation. C’est pourquoi le vapotage est préconisé pour garder cette habitude gestuelle.

Le vapotage : pour les personnes devant vapoter sous prescription médicale

Le recours au vapotage n’est pas toujours le résultat du choix personnel de tout un chacun. Certains sont contraints de vapoter pour des raisons purement médicales. Si l’efficacité de la cigarette électronique pour le sevrage tabagique a déjà été prouvée, désormais, il a été démontré que le vapotage peut aussi être un excellent moyen pour traiter les troubles psychologiques légers comme le stress, la frustration ou la nervosité. Mais même si cette théorie ne fait pas encore l’unanimité auprès des chercheurs, certains médecins prescrivent déjà la cigarette électronique pour traiter ce genre de maladies.

Plan du site